Ouvrez Outlook 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cliquez sur Fichier en haut à gauche.

 

 

 

 

Cliquez sur Ajouter un compte.

 
 

Cochez Configuration manuelle ou types de serveurs supplémentaires, puis cliquez sur Suivant.

 

 

Cochez POP ou IMAP ¹,
puis cliquez sur Suivant >

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Renseignez vos informations personnelles et les paramètres de connexion :

votre nom (ex : Jean Dupont)

votre adresse de messagerie
(ex : email@exemple.fr)

 Sélectionnez POP ou IMAP ¹

 Puis entrez le Serveur entrant : mail.votredomaine.ext (ex : mail.exemple.fr) ou nomdevotreserveur.mailclub.fr

 et le Serveur sortant (SMTP) :
le serveur d’envoi de votre fournisseur d’accès 
2
ou si vous avez souscrit à l’option SMTP SafeBrands : smtpclient.mailclub.fr. Si vous disposez d’un SMTP inclus à votre hébergement, appliquez les mêmes paramètres que pour le serveur entrant.

le nom d’utilisateur (votre adresse email complète)

et le mot de passe associé à votre adresse email.

Cochez la case Mémoriser le mot de passe.

Avant de valider, cliquez sur Paramètres supplémentaires.

Dans l’onglet “Serveur sortant“, cochez Mon serveur sortant (SMTP) requiert une authentification, et cochez la première option.

Dans l’onglet “Options avancées“, basculez les deux options “Utiliser le type de connexion chiffrée suivant” à “SSL“, puis changez le serveur de courrier sortant (SMTP) de “25” à “465”.

Cliquez sur OK, puis Suivant.

Décochez systématiquement la case “Exiger l’authentification par mot de passe sécurisé (SPA) lors de la connexion.” sur toutes les fenêtres où elle apparaît.

 

 

 

 

 

Une fenêtre s’ouvre et affiche des tests de connexions. Une fois les tests réussis, cliquez sur Fermer puis sur Terminer.

 

 

 

 

 

 

Test d’envoi et réception

Cliquez sur Nouveau message électronique.

 

 

 

 

Dans le champ “À” mettez la même adresse email que celle avec laquelle vous envoyez afin de vous envoyer un e-mail de test à vous-même. Cliquez sur “Envoyer”.

 

 

 

 

 

 

 

Attendez quelque secondes, vous recevrez alors votre e-mail de test.

C’est terminé ! Votre adresse e-mail est maintenant configurée sur Outlook 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

Paramètres et ports des serveurs

• en IMAP :

Serveur entrant : 143 sans sécurité ou 993 avec SSL/TLS
Serveur sortant (SMTP) : 25 ou 8025 (8025 non valable sur SMTP SafeBrands) sans sécurité ou 465 ou 587 avec SSL/TLS

 

• en POP :

Serveur entrant (POP3) : 110 sans sécurité ou 995 avec SSL/TLS
Serveur sortant (SMTP) : 25 ou 8025 (8025 non valable sur SMTP SafeBrands) sans sécurité ou 465 ou 587 avec SSL/TLS

 

Important : Le SSL ne fonctionne qu’avec un nom de serveur *.mailclub.fr. Pas de SSL sur les noms d’hôtes en *.safebrands.com.

 

NB :

• Veillez à décocher systématiquement la case “Exiger l’authentification par mot de passe sécurisé (SPA) lors de la connexion.” sur toutes les fenêtres où elle apparaît.

• En cas de difficultés pour synchroniser les dossiers d’un compte de messagerie, faites un clic droit sur le compte de messagerie, puis sur Dossiers IMAP. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur “Requête” pour faire afficher les dossiers. Sélectionnez les dossiers que vous souhaitez afficher et synchroniser, puis cliquez sur “S’abonner”.

 

 

 

 

1 Pour plus d’informations, voir l’article:
Présentation des protocoles POP et IMAP

2 Si vous ne connaissez pas le nom du serveur d’envoi de votre fournisseur d’accès, une liste est disponible à l’adresse ci-dessous : Les serveurs de messagerie des principaux fournisseurs d’accès à internet (FAI)

 

 

Ajout d’IP sur l’espace client (double authentification) : Détail de la procédure

• Adressez-nous votre demande depuis l’adresse email de contact enregistrée sur votre compte client à support@safebrands.com (ou directement à votre chargé de clientèle en lui précisant votre demande d’ajout IP)
• Pour authentifier la demande, un code unique va vous être envoyé en retour par email intitulé « envoi de code pour ajout IP ».
• Répondez à cet email en mentionnant votre login et le code unique. Une fois la confirmation reçue par nos services, avec rappel du code unique, votre adresse IP sera ajoutée sous 24h.

Guide utilisateur Mail Pro / Mail Pro Plus

1) Administration de votre compte Mail Pro et de vos boîtes emails

Rendez-vous dans votre espace Client abonné, rubrique 4. Configuration technique, puis 4.4 Vos services mail.
Choisissez votre domaine dans le menu déroulant pour accéder à la page d’accueil de votre gestionnaire Mail Pro.

L’onglet Liste Virtuels vous permet de visualiser les comptes emails que vous avez créés :

Pour créer un compte email, se rendre dans l’onglet Liste Virtuels → Ajouter un compte courriel.

Si vous ne renseignez pas de mot de passe, il sera auto-généré.

 

Pour créer un alias sur ce compte email, rendez-vous dans Liste Virtuels, puis sur la ligne correspondant à l’adresse, cliquer sur Alias.

Vous pouvez ainsi renseigner un ou plusieurs alias de destination (un par ligne), vous pouvez également cocher Transférer une copie si vous souhaitez avoir une copie des emails dans votre boîte (si vous décochez l’option, les emails seront seulement transférés) :

 

Par défaut, les adresses auxquelles vous souscrivez ont un espace de stockage associé limité à 10 Go chacune. Si vous souhaitez bénéficier d’un espace disponible plus important, il vous suffira de souscrire à notre offre MAIL PRO + 25Go , auprès de notre service Hébergement joignable par email à l’adresse hebergement@safebrands.com ou par téléphone au 04 88 66 22 25.

Vous pouvez visualiser la prise en compte de la nouvelle formule en cliquant sur Liste Virtuels et en contrôlant la valeur Limite (MB) correspondant à l’adresse en question (10240 pour MAIL PRO et 25600 pour MAIL PRO +).

Vous pouvez également visualiser le nombre d’adresses mail auxquelles vous avez droit et que vous utilisez en vous rendant dans l’onglet Liste Domaines et en contrôlant la valeur Comptes courriels :

Avertissement : Vous pouvez à tout moment supprimer une adresse mail, cette action entraînera immédiatement et irrémédiablement la suppression de l’intégralité des emails présents dans la boîte.

En cas de perte de mails, n’hésitez pas à nous contacter à support@safebrands afin de planifier une restauration à l’aide des sauvegardes automatiques (payant ; max. 30 jours).

2) Accéder à votre messagerie

1 – Via un client de messagerie (Outlook, thunderbird, mail, smartphone…)

Créez un nouveau compte de messagerie et renseignez les paramètres comme suit :

serveur entrant : mailpro01.safebrands.com

serveur sortant (SMTP) : mailpro01.safebrands.com

Les renseignements ci-dessus sont valides pour tous les clients de messagerie.

Si vous voulez utiliser une connexion POP3, remplacez la valeur IMAP par POP ou POP3, et le port associé par 995/ avec SSL.

ou 2 – Via le webmail
Il suffit de vous rendre à l’adresse : https://webmailpro.safebrands.com/.

Utilisez l’adresse mail que vous avez créée avec le mot de passe associé.

 

N’hésitez pas à consulter nos autres articles qui pourront vous être utiles, sur le paramétrage d’un compte de messagerie sur les différents clients de messagerie : https://support.safebrands.com/parametrer-compte-mail

 

Meltdown et Spectre – Patches & Fixes

Fabricant

OS

Spectre – Variant 1 (CVE-2017-5753)

Spectre – Variant 2 (CVE-2017-5715)

Meltdown (CVE-2017-5754)

Microsoft

Server 2008

MAJ 2008 R2

MAJ 2008 R2

MAJ 2008 R2

Microsoft

Server 2008 R2

Microsoft

Server 2012

MAJ 2012 R2

MAJ 2012 R2

MAJ 2012 R2

Microsoft

Server 2012 R2

Microsoft

Server 2016

VMware

vSphere 4.0/4.1/5.0/5.1

VMware

vSphere 5.5

VMware

vSphere 6.0/6.5

Linux

Debian Wheezy

Linux

Debian Jessie

Linux

Debian Stress

Linux

CentOS 6

Linux

CentOS 7

Traitement & protection des données à caractère personnel

Cela concerne “toute opération, ou ensemble d’opérations, portant sur de telles données, quel que soit le procédé utilisé (collecte, enregistrement, organisation, conservation, adaptation, modification, extraction, consultation, utilisation, communication par transmission diffusion ou toute autre forme de mise à disposition, rapprochement ou interconnexion, verrouillage, effacement ou destruction, …)”. (source CNIL)

Cette page est destinée à vous informer sur les démarches à suivre concernant vos données personnelles en cas de :

  • • demande de droit d’accès, de rectification ou d’opposition aux traitements des données à caractère personnel (articles 38 à 43 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978)
  • • demande de droit d’accès émanant d’un tiers autorisé (administrations/autorités publiques)

 

Les droits d’accès, de rectification ou d’opposition sont strictement personnels. Une personne ne peut exercer un droit d’accès, de rectification et/ou d’opposition que sur ses propres données.

 

Le droit d’opposition (article 38 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978) :

Toute personne physique a le droit de s’opposer, pour des motifs légitimes, à ce que des données à caractère personnel la concernant fassent l’objet d’un traitement, sauf obligation légale lorsque l’application de ces dispositions a été écartée par une disposition expresse de l’acte autorisant le traitement.

Elle a le droit de s’opposer, sans frais, à ce que les données la concernant soient utilisées à des fins de prospection, notamment commerciale, par le responsable actuel du traitement ou celui d’un traitement ultérieur.

Le droit d’accès (article 39 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978) :

Toute personne physique justifiant de son identité a le droit d’interroger le responsable d’un traitement de données à caractère personnel en vue d’obtenir :

1° La confirmation que des données à caractère personnel la concernant font ou ne font pas l’objet de ce traitement ;
2° Des informations relatives aux finalités du traitement, aux catégories de données à caractère personnel traitées et aux destinataires ou aux catégories de destinataires auxquels les données sont communiquées ;
3° Le cas échéant, des informations relatives aux transferts de données à caractère personnel envisagés à destination d’un État non membre de la Communauté européenne ;
4° La communication, sous une forme accessible, des données à caractère personnel qui la concernent ainsi que de toute information disponible quant à l’origine de celles-ci ;
5° Les informations permettant de connaître et de contester la logique qui sous-tend le traitement automatisé en cas de décision prise sur le fondement de celui-ci et produisant des effets juridiques à l’égard de l’intéressé.

Le droit de rectification (article 39 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978) :

Toute personne physique justifiant de son identité peut exiger du responsable d’un traitement que soient, selon les cas, rectifiées, complétées, mises à jour, verrouillées ou effacées les données à caractère personnel la concernant, qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées, ou dont la collecte, l’utilisation, la communication ou la conservation est interdite.

Lorsque l’intéressé en fait la demande, le responsable du traitement doit justifier, sans frais pour le demandeur, qu’il a procédé aux opérations exigées en vertu de l’alinéa précédent.

Les tiers autorisés :

La loi permet à des administrations/autorités publiques de se faire communiquer, sous certaines conditions et dans le cadre de leurs missions particulière ou de l’exercice d’un droit de communication, des informations personnelles issues de fichiers détenus par des organismes publics et privés. Sont des « tiers autorisés » la Gendarmerie, URSSAF, DGCCRF, Impôts, Trésor, Mairie, etc.

Hors demande d’un tiers autorisé, le droit d’accès est strictement personnel. Une personne ne peut exercer un droit d’accès que sur ses propres données. Seul un compte-rendu des conversations téléphoniques, limité à l’appelant, sera communiqué en cas de demande de droit d’accès, et sous réserve du respect de la procédure ci-dessous.

 

PROCEDURE DE DEMANDE – Les étapes à suivre obligatoirement :

Toute demande doit impérativement être envoyée par e-mail à cil@safebrands.com OU par la voie postale à l’adresse suivante :

Safebrands S.A.S.
Correspondant Informatique et Libertés
Pôle Média de la Belle de Mai
13356 MARSEILLE Cedex 03
France

La demande doit :
Préciser l’adresse du demandeur à laquelle doit parvenir la réponse de SafeBrands,
Inclure la copie recto-verso de la pièce d’identité du demandeur,
Nous parvenir selon le formalisme suivant : email à cil@safebrands.com ou par la voie postale à l’adresse indiquée ci-dessus.

Aucune demande ne sera traitée par téléphone. Vous devez justifier de votre identité.

Nous vous répondrons dans un délai de 15 jours maximum à compter de la date de réception de votre demande.

 

 

Configurer une redirection vers une autre URL via un fichier .htaccess

Vous devez disposez d’un hébergement. Cet article vous explique comment créer une redirection web d’une URL vers une autre URL.

La redirection vers une autre URL s’effectue très simplement via l’utilisation d’une directive Apache à insérer dans un fichier .htaccess. Cette procédure s’effectue en 2 étapes :

  1. Création du fichier .htaccess
  2. Mise en place du fichier .htaccess

1. Création du fichier .htaccess :
La directive Redirect Apache permet de définir la redirection web que vous voulez, par le biais d’un fichier .htaccess.

Etape 1
Ouvrez un éditeur de texte (comme Bloc-notes, TextEdit, GNU nano, etc.).

Etape 2
Copiez le code ci-dessous dans l’éditeur de texte :

Redirect [URL source] [URL dest]

NB : Si un fichier .htaccess existe déjà, récupérez-le et ajoutez le code au contenu du fichier existant.

Etape 3
Vous devez maintenant modifié le code comme suit :

Element Modification à effectuer
  [URL source]     Renseignez l’URL source à rediriger
  [URL dest]  Renseignez l’URL de destination de la redirection

Etape 4
Enregistrez le fichier et nommez-le : ” .htaccess “.

NB : Sous Windows, il se peut que l’application Bloc-notes ne vous laisse pas utiliser le nom .htaccess. Dans ce cas enregistrez-le sous un autre nom et renommez-le en utilisant l’explorateur.

 

2. Mise en place du fichier .htaccess :
Vous devez mettre le fichier .htaccess créé dans le répertoire dans lequel vous souhaitez définir la redirection.

Transférez vos fichiers à l’aide d’un client FTP (FileZilla, WinSCP…).

 

 

Webmail Roundcube – Client de messagerie

Roundcube est un client de messagerie ou solution de webmail libre et open source avec une interface utilisateur de type bureau, facile à installer et à configurer, qui fonctionne sur un serveur LAMPP standard. Les thèmes utilisent les dernières normes Web pour afficher une interface utilisateur fonctionnelle et personnalisable https://roundcube.net.

Vous pouvez consulter le support en ligne Roundcube à cette adresse pour connaître toutes les possibilités qui vous sont offertes : https://roundcube.net/support.

Pour plus de personnalisation, des plugins sont mis à votre disposition pour vous permettre d’augmenter les possibilités de votre webmail en fonction de vos besoins : https://plugins.roundcube.net. Ce site est le référentiel de plugins pour Roundcube webmail. Il vous permet de trouver et de télécharger des plugins.

Exemples :

• Notifications de bureau pour Roundcube HTML5_Notifier : https://plugins.roundcube.net/packages/kitist/html5_notifier

• Calendrier kolab/calendar : https://plugins.roundcube.net/packages/kolab/calendar

 

Autres screenshots :

 

 

 

Configurer votre zone et vos serveurs DNS

Vous pouvez décider quels sont les services que doit utiliser votre domaine pour votre site Web et votre messagerie en gérant les enregistrements DNS, autrement appelés enregistrements de fichier de zone. Les DNS contiennent une série d’instructions qui indique à votre nom de domaine ce qu’il doit faire via le fichier de zone.

Pour gérer vos DNS sur SafeBrands, connectez-vous à votre espace client et suivez les explications ci-après.

Allez dans la partie Gestion Technique : 4.1 Configurer votre fichier de zone et 4.2 Configurer vos serveurs DNS.

 

Section 4.1 Configurer votre fichier de zone de votre espace client :

Cliquez sur le lien [4.1 Configurer votre fichier de zone], et renseignez le nom de domaine sur lequel vous souhaitez agir.

Vous pouvez également y accéder via l’accès direct en haut de page en renseignant votre nom de domaine et en choisissant dans le menu déroulant [Gérer votre fichier de zone].

• Qu’est-ce qu’un fichier de zone ?

Un fichier de zone sert à gérer techniquement votre nom de domaine. Plusieurs sous-domaines y sont répertoriés.

Pour chaque sous-domaine, une adresse IP est associée. Cette adresse IP est la machine qui gère le service associé au sous-domaine.

Par exemple, le sous-domaine “www.” est celui qui donne accès au site via l’URL http://www.votredomaine.ext. L’adresse IP de ce sous-domaine correspond au serveur web sur lequel est hébergé votre site.

Le sous-domaine “mail.” est le sous-domaine qui gère les emails. L’adresse IP de ce sous- domaine correspond au serveur de messagerie où seront configurées les adresses email.

Sur votre espace client SafeBrands, votre fichier de zone a la forme suivante :

 

• Comment lire votre fichier de zone ?

Par défaut, les fichiers de zone de SafeBrands contiennent les entrées suivantes :

votredomaine.ext 86400 IN A 195.64.164.87
votredomaine.ext 86400 IN MX 10 mail.votredomaine.ext
mail.votredomaine.ext 86400 IN A 80.245.60.87
www .votredomaine.ext 86400 IN A 195.64.164.87

 

Voici les explications de chacune des lignes ci-dessus :

votredomaine.ext 86400 IN A 195.64.164.87 : cette entrée correspond à l’URL suivante http://votredomaine.ext. Avec cette entrée, un internaute a seulement besoin de taper votredomaine.ext pour visiter votre site, et n’aura donc pas besoin de taper www.votredomaine.ext.

votredomaine.ext 86400 IN MX 10 mail.votredomaine.ext : cette entrée, appelée champ MX, correspond à la gestion des emails. Elle doit correspondre au sous-domaine mail.votredomaine.ext présent plus bas dans votre fichier de zone.

mail.votredomaine.ext 86400 IN A 80.245.60.87 : cette entrée fonctionne avec l’entrée MX vue plus haut. C’est cette entrée qui va indiquer quel est l’IP du serveur de mail. Si vous possédez un serveur de mail personnel, vous devez modifier cette entrée afin d’indiquer l’IP de ce serveur.

www.votredomaine.ext 86400 IN A 195.64.164.87 : cette entrée est la plus utilisée et correspond à l’URL http://www.votredomaine.ext.

 

Les autres entrées/enregistrements DNS (cas des formules d’hébergement) :

Si vous possédez une formule d’hébergement chez SafeBrands, votre fichier de zone comportera les sous-domaines suivants en plus des sous-domaines liés à votre nom de domaine.

Extranet : ce sous-domaine vous permet de vous rendre directement sur votre interface d’administration vous permettant de gérer votre hébergement.
Ce sous-domaine a la forme suivante : extranet.votredomaine.ext

FTP : ce sous-domaine correspond au protocole FTP qui vous permettra de spécifier un nom d’hôte lors de vos transferts de pages Web vers votre hébergement.
Ce sous-domaine a la forme suivante : ftp.votredomaine.ext

Statistiques : avec nos formules d’hébergement, vous disposez d’outils statistiques consultables directement à l’adresse stats.votredomaine.ext

Webmail : si vous avez configuré des comptes POP avec votre formule d’hébergement, vous pourrez consulter directement vos emails sur nos serveurs en utilisant l’adresse suivante : webmail.votredomaine.ext

 

• Comment configurer votre fichier de zone ?

Dans la rubrique 4. Configuration Technique :
– Cliquez sur le lien 4.1 Configurer votre fichier de zone
– Choisissez le nom de domaine à modifier :

 

– Créez vos entrées dans le fichier de zone à l’aide des boutons suivants :

Ajouter un sous-domaine à l’aide du bouton “Lego” : 

Choisissez le type d’entrée souhaité, indiquez la valeur de la TTL (par défaut 33200), entrez le nom du sous-domaine, saisissez l’adresse IP (ou nom de l’hôte) ou la valeur de l’enregistrement, puis cliquez sur Valider.

 

Ajouter un enregistrement sur un sous-domaine à l’aide du bouton “+ vert” :

Une fenêtre pop-up s’ouvre vous permettant d’ajouter votre enregistrement de type A, MX, et TXT (les types d’enregistrements SPF et SRV ne peuvent être ajoutés manuellement, contactez-nous pour ajouter ces entrées) : choisissez le type, indiquez la TTL (par défaut à 33200), et entrez le nom ou l’adresse de l’enregistrement.

 

 

– Modifiez les entrées en cliquant sur l’icône “Crayon” en bout de ligne :

Une fenêtre pop-up s’ouvre vous permettant de faire votre modification :

– Supprimez les entrées en cliquant sur l’icône “croix rouge” :

Une pop-up de confirmation s’ouvre pour continuer ou annuler la suppression :

 

• Les types d’enregistrement

A :
L’entrée A permet de faire correspondre un sous-domaine (nom d’hôte) à une adresse IP (IPv4 de 32 bits).
Elle permet de rediriger http://domaine.fr vers le serveur qui héberge le site web.
http://domaine.fr est généralement l’équivalent de l’adresse http://www.domaine.fr comme dans l’exemple ci-dessous :

domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.87
www.domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.87

Elle permet également de faire pointer un sous-domaine (ou nom d’hôte) vers l’IP d’un serveur particulier. Les IP peuvent changer suivant le nom d’hôte comme ici pour l’entrée mail :

ftp.domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.87
mail.domaine.fr. 86400 IN A 80.245.60.87
www.domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.87

AAAA :
L’entrée AAAA permet de faire correspondre un sous-domaine (nom d’hôte) à une adresse IP (IPv6 de 128 bits).
Une adresse IPv6 se note en hexadécimal et en 8 mots de 16 bits séparés par le caractère deux points “:”
Par exemple : fedc:6482:cafe:ba05:a200:e8ff:fe65:df9a

CNAME :
L’entrée CNAME (Canonical Name Record) permet de rediriger un sous-domaine vers le nom d’une autre entrée.
Par exemple :
test.domaine.fr. 86400 IN CNAME www.domaine.fr.
www.domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.87

L’avantage est de saisir http://test.domaine.fr ou bien http://www.domaine.fr et de tomber sur le même site qui est hébergé sur le serveur dont l’IP est 195.64.164.87 dans notre exemple.
Si le serveur qui héberge le site change d’IP, la modification ne sera à faire qu’une seule fois sur l’entrée www.domaine.fr avec l’actualisation de l’adresse IP. Dans notre exemple :
test.domaine.fr. 86400 IN CNAME www.domaine.fr
www.domaine.fr. 86400 IN A 195.64.164.188

Attention : Une entrée CNAME ne peut pas cohabiter avec une entrée d’un autre type sur un sous-domaine. Cela signifie notamment que pour la racine du domaine, on ne peut pas créer un CNAME, puisqu’au minimum on a déjà deux entrées NS.

MX :
Le MX d’un domaine correspond au serveur sur lequel seront envoyés les e-mails.
C’est un champ constitué d’un chiffre et d’un nom d’hôte qui permet de définir avec une priorité le serveur qui recevra les e-mails envoyés sur ce domaine (0 étant la priorité la plus élevée).

NS :
Quand on délègue une zone, il faut faire figurer la délégation dans la définition de la zone parente. Il s’agit d’enregistrements NS.
Dans la zone parente il faut donc faire figurer des enregistrements NS correspondant au nom de la zone déléguée, et contenant tous les serveurs de noms pour la zone déléguée.
La zone déléguée est construite comme toute zone avec un enregistrement SOA et des enregistrements NS. Les enregistrements NS présents dans la zone déléguée doivent être identiques à ceux indiqués dans la zone parente comme NS pour cette zone.

TXT :
Une entrée TXT permet d’insérer un texte dans un enregistrement DNS.

SPF :
Les enregistrements SPF (Sender Policy Framework) permettent aux propriétaires de domaine de spécifier les hôtes autorisés à envoyer des e-mails pour le compte de leur domaine.

Le protocole SMTP normal permettant d’envoyer un e-mail de n’importe quel ordinateur avec un expéditeur quelconque, les expéditeurs de courrier indésirable peuvent donc envoyer très facilement des e-mails portant une fausse adresse d’expédition.

SPF permet au propriétaire d’un domaine d’utiliser des enregistrements TXT DNS de format spécial afin de désigner les ordinateurs et les hôtes autorisés à envoyer des e-mails au nom de ce domaine. La falsification des adresses d’expédition est donc plus difficile.
Par exemple, si vous possédez le domaine exemple.com, vous pouvez désigner les hôtes autorisés à envoyer des e-mails avec une adresse d’expédition du type utilisateur@exemple.com. Le serveur du destinataire identifie l’origine de votre message en vérifiant l’enregistrement SPF.

SRV :
Un enregistrement SRV (Service Resource Record) ou enregistrement de service est une catégorie de données du Domain Name System (DNS) d’Internet permettant de déterminer et d’indiquer quels services sont proposés pour votre domaine/sous-domaine. Les enregistrements SRV sont souvent utilisés pour les protocoles XMPP, SIP ou LDAP, ainsi que pour l’utilisation d’Office 365.

Les SRV ne peuvent pas encore être créés directement sur votre espace client : il faut contacter notre support ou votre chargé de clientèle.

 

Définir le TTL : Time to Live
Lorsqu’un internaute visite un site, il indique l’adresse URL du site dans son navigateur. Le fournisseur d’accès interroge alors les DNS du nom de domaine correspondant, et il va récupérer les données du fichier de zone : le TTL (Time To Live) et l’adresse IP.

Le TTL est une unité de temps exprimée en secondes pendant laquelle le fournisseur d’accès va garder l’IP en cache.
Dans l’exemple ci-dessous, la durée de temps (TTL) est de 86400 secondes (soit une journée) et l’IP est 195.64.164.187 :
www.votredomaine.ext 86400 IN A 195.64.164.187

Cela signifie que le fournisseur d’accès va garder en mémoire l’IP 195.64.164.187 pendant une journée.
Une fois que le fournisseur d’accès a fait sa première requête, le TTL décroit jusqu’à zéro.
Si vous avez des modifications à apporter à votre zone et que vous souhaitez que le délai de propagation soit plus court, il vous suffit de baisser les TTL à une valeur inférieure, 24 ou 48 heures avant vos modifications.

 

Section 4.2 Configurer vos serveurs DNS :

Cliquez sur le lien [4.2 Configurer vos serveurs DNS] et renseignez le nom de domaine sur lequel vous souhaitez agir.

Cette fonction permet de modifier les serveurs DNS déclarés auprès des registres de vos noms de domaine. Ces modifications seront visibles dans les bases de données Whois.

Attention : Si vous modifiez les serveurs DNS en remplaçant ceux de SafeBrands par ceux d’un autre prestataire, vous serez dans l’impossibilité d’utiliser les services de redirection ou de gestion de zone DNS personnalisés inclus dans votre offre Basic Plus. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre chargé de clientèle SafeBrands ou du support technique en cas de doute.

Cette page vous indique les serveurs actuellement utilisés par le domaine sélectionné. Saisissez les nouveaux serveurs à utiliser dans le bloc de droite.

Vous pouvez indiquer un serveur DNS primaire et jusqu’à 8 serveurs DNS secondaires.

NB : Un lien en bas du tableau de droite vous permet de renseigner automatiquement les DNS SafeBrands en cliquant sur [Utiliser les DNS SafeBrands] : ns1.SafeBrands.fr et ns2.SafeBrands.fr apparaîtront respectivement en serveur primaire et serveur secondaire.

Les modifications sont automatiques pour les domaines utilisant les extensions suivantes : .COM, .NET, .ORG, .INFO, .BIZ, .FR, .EU, .BE, .LU, .ASIA, .PL, .CO.UK, .ES, .IT, .SE.

Elles sont effectuées manuellement pour toutes les autres.

Ces modifications sont effectives dans tous les cas après un temps de propagation (TTL) de 24 à 48 heures après leur validation automatique ou manuelle.

 

 

Réinitialisation du mot de passe de votre espace client

Pour réinitialiser votre mot de passe en cas de perte ou d’oubli, cliquez ici : https://selling.safebrands.com/client/lost/password.

Sur la page de réinitialisation, renseignez le login et l’email associé au mot de passe que vous souhaitez réinitialiser puis cliquez sur “Envoyer” pour déclencher l’envoi de l’email de réinitialisation.

Dans l’email reçu, cliquez sur le lien temporaire indiqué pour accéder à l’interface de réinitialisation du mot de passe sur votre espace client.

En cliquant sur ce lien, cela déclenche l’envoi d’un code de vérification vous permettant de valider le changement et l’ancien mot de passe est automatiquement désactivé. Le code de vérification est envoyé sur votre mobile si vous l’avez indiqué, ou bien à défaut sur votre email de contact principal.

Saisissez le nouveau mot de passe souhaité, confirmez le nouveau mot de passe et entrez le code de validation.

Après avoir réinitialisé votre mot de passe en cliquant sur “Modifier”, aucun message n’est affiché et vous êtes dirigé directement sur la page de login afin de vous connecter à votre espace client.

Attention :

Le lien de réinitialisation est valide pour une durée de 6 heures et fonctionnera uniquement depuis l’adresse IP sur laquelle a été demandée la réinitialisation.

Vous avez droit à 3 essais : 3 tentatives échouées lors de la saisie du nouveau mot de passe bloquent la réinitialisation pendant 24 heures.

 

N.B. : Questions – Réponses sur les erreurs fréquentes

Si vous obtenez un message d’erreur, vous trouverez ci-dessous comment corriger :

• Message d’erreur d’autorisation immédiatement après avoir cliqué sur le lien temporaire : “Vous n’êtes pas autorisé à effectuer cette action…” : vous n’avez pas effectué la demande et la réinitialisation de votre mot de passe depuis la même adresse IP.

 

• Message d’erreur d’autorisation après avoir cliqué sur “Modifier” : “Vous n’êtes pas autorisé à effectuer cette action…” : vous n’avez pas renseigné la bonne adresse e-mail de contact enregistrée sur votre compte client.

 

• Message d’erreur utilisateur : “Aucun utilisateur n’a été trouvé.” : vous n’avez pas renseigné le bon login associé à votre espace client.

 

• Message d’erreur lien invalide : “Votre lien n’est plus valide…” : vous avez dépassé le délai autorisé après la demande, le lien n’est plus valide, il faut refaire une nouvelle demande.

 

Attention : 5 tentatives de connexion échouées dans un laps de temps de 5 minutes, et l’accès au compte est bloqué pendant 10 minutes.

 

Paramétrer un compte de messagerie (tous clients ou logiciels de messagerie)

Vous trouverez ci-dessous les paramètres nécessaires à la configuration de votre compte de messagerie sur votre client/logiciel de messagerie (Outlook, Thunderbird, Apple Mail…).

 

Votre nom : tapez votre nom tel que vous souhaitez qu’il s’affiche pour les destinataires de vos messages.

Adresse de messagerie : tapez votre adresse de messagerie (email@exemple.com).

Type de compte : sélectionnez POP ou IMAP ¹.

Serveur de messagerie entrant : tapez mail.votredomaine.ext (ex : mail.exemple.com).
En cas de problème avec ce nom de serveur entrant, vous pouvez essayer de le remplacer par nomdevotreserveurhebergement.mailclub.fr (ex : colossus01.mailclub.fr).
Attention, uniquement si vous êtes sur notre serveur Colossus 04 tapez : ruby04.safebrands.email. (POP/IMAP)

Nom d’utilisateur/Login : entrez votre adresse de messagerie (ex : email@exemple.fr).

Mot de passe : saisissez le mot de passe associé à votre adresse email.

 

Serveur de messagerie sortant (SMTP) : le serveur d’envoi de votre fournisseur d’accès internet 2.
Ou bien, si vous avez souscrit à l’option SMTP SafeBrands : smtpclient.mailclub.fr
Une exception, uniquement si vous êtes sur notre serveur Colossus 04 veuillez indiquer : ruby04.safebrands.email.

Nom d’utilisateur/Login : entrez les paramètres d’installation SMTP reçus par email (exemple@smtpclient.mailclub.fr)

Mot de passe : saisissez le mot de passe associé à votre nom d’utilisateur SMTP, envoyé dans les paramètres d’installation SMTP reçus par email.

Méthode d’authentification : mot de passe normal / non chiffrée.

 

Paramètres et ports des serveurs

• en IMAP :

Serveur entrant : 143 sans sécurité ou 993 avec SSL/TLS
Serveur sortant (SMTP) : 25 ou 8025 (8025 non valable sur SMTP SafeBrands) sans sécurité ou 465 ou 587 avec SSL/TLS

 

• en POP :

Serveur entrant (POP3) : 110 sans sécurité ou 995 avec SSL/TLS
Serveur sortant (SMTP) : 25 ou 8025 (8025 non valable sur SMTP SafeBrands) sans sécurité ou 465 ou 587 avec SSL/TLS

 

Important : Le SSL ne fonctionne qu’avec un nom de serveur *.mailclub.fr. Pas de SSL sur les noms d’hôtes en *.safebrands.com.

 

NB :

• Si vous utilisez Outlook 2016, veillez à décocher systématiquement la case “Exiger l’authentification par mot de passe sécurisé (SPA) lors de la connexion.” sur toutes les fenêtres où elle apparaît.

• En cas de difficultés pour synchroniser les dossiers d’un compte de messagerie, faites un clic droit sur le compte de messagerie, puis sur Dossiers IMAP. Dans la fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur “Requête” pour faire afficher les dossiers. Sélectionnez les dossiers que vous souhaitez afficher et synchroniser, puis cliquez sur “S’abonner”.

 

 

1 POP ou IMAP ?
Pour lire vos e-mails depuis votre ordinateur, il existe deux protocoles :

POP : qui va télécharger les courriers électroniques depuis le serveur de messagerie vers votre ordinateur.
IMAP : qui permet de lire les courriers électroniques sur le serveur de messagerie, sans les télécharger.

N.B. : Le protocole IMAP est obligatoire si vous souhaitez consulter vos e-mails depuis plusieurs appareils.

Pour plus d’informations sur leurs possibilités, voir l’article :
Présentation des protocoles POP et IMAP

2  Si vous ne connaissez pas le nom du serveur d’envoi de votre fournisseur d’accès, une liste est disponible à l’adresse ci-dessous : Les serveurs de messagerie des principaux fournisseurs d’accès à internet (FAI)