L’utilitaire mysqlcheck va permettre de contrôler vos base de données et de corriger les erreurs qui sont susceptibles de s’y trouver.

Connectez vous en SSH sur votre serveur dédié, puis lancez la commande suivante (le mot de passe MySQL “root” vous sera alors demandé) :

/usr/bin/mysqlcheck -c –auto-repair –silent –all-databases -u root -p

Sous Plesk, lancez la commande alternative suivante (aucun mot de passe demandé) :

/usr/bin/mysqlcheck -c –auto-repair –silent –all-databases -u admin -p`cat /etc/psa/.psa.shadow`