Les RBL – RealTime Blacklist – Liste noire en temps réel ou DNSBL

Aussi appelées listes noires, blacklists ou DNSBL, les RBL sont des listes de serveurs ou de réseaux IP connus pour participer, contribuer, accueillir, produire ou retransmettre des spams ou fournir un service pouvant être utilisé comme support à l’expédition de spams : OpenSMTP Relay, Open Proxy List (OPL).

Ces listes de serveurs sont constituées afin de lutter contre le spam et d’endiguer la prolifération du spam.

La vérification teste l’adresse IP d’un serveur de messagerie en interrogeant plus de 100 listes noires de messagerie basées sur le système DNS. Si votre serveur de messagerie a été mis sur liste noire, certains e-mails que vous envoyez peuvent en conséquence ne pas être remis. Vos échanges d’emails s’en trouveront perturbés. Les listes noires d’e-mails sont un moyen courant de réduire le spam.

SafeBrands utilise les RBL suivantes :
cbl.abuseat.org

Nous utilisons donc un système fait d’une liste externe reconnue et d’une liste ‘maison’. Les deux sont complémentaires et présentent un bon rapport efficacité / fiabilité, maximisant le filtrage des e-mails indésirables tout en conservant un risque acceptable de “faux positif” (e-mail légitime considéré comme un spam).

Lorsque vous recevez un e-mail sur un serveur de messagerie SafeBrands, le serveur consulte ces listes pour déterminer si le serveur émetteur du message est connu pour émettre du spam.

Si l’adresse IP du serveur est trouvée dans l’une de ces listes, le message est refusé et une “notification de non-distribution” (Mailer-­daemon) est envoyée à l’expéditeur du message. Elle indique pour quelle raison le message n’a pas été distribué et la marche à suivre pour faire sortir le serveur de cette liste, généralement via un lien vers le site associé à la liste concernée.

Nous surveillons en permanence nos serveurs d’envoi pour éviter qu’ils ne soient blacklistés, et agir au plus vite pour les sortir de ces listes lorsque cela peut parfois arriver malgré nos précautions.

Il incombe à l’administrateur du serveur d’envoi d’effectuer les démarches pour que le serveur concerné n’apparaissent plus dans une RBL. Si vous utilisez le serveur d’envoi de votre FAI, signalez-lui le problème en lui transmettant la notification de non-distribution reçue.

Des outils comme MXToolBox Email Blacklist Check permettent de vérifier si un serveur est sur liste noire.