Créer et configurer des sous-domaines dans Plesk

Si votre pack d’hébergement inclut les sous-domaines qui sont d’autres noms de domaine de troisième niveau, vous pouvez les utiliser pour :

  • Organiser logiquement la structure de votre site.
  • Héberger d’autres sites Web ou des parties d’un site Web sur le même serveur sans devoir payer l’enregistrement de noms de domaine supplémentaires.

Exemple d’utilisation de sous-domaines :

Vous avez un site Web “votre-produit.com” dédié à la promotion et à la vente de votre produit. Pour publier les informations concernant le service client et le suivi des commandes en ligne, vous pouvez organiser les « commandes » de sous-domaines afin que vos utilisateurs puissent accéder à ces informations directement en se rendant à l’adresse Internet “commandes.votre-produit.com”.

Comme les sous-domaines ont le même statut avec les autres domaines, vous pouvez utiliser le même jeu d’outils et de services pour utiliser les sous-domaines. Par exemple, la protection SSL, Presence Builder, les statistiques Web, etc.

Pour configurer un sous-domaine pour une division de site ou un site séparé :

  1. Allez dans Sites Web & Domaines.
  2. Cliquez sur Ajouter un sous-domaine.

    Add_subdomain

  3. Complétez ces informations :
    1. Dans le champ Nom du sous-domaine, saisissez la partie de l’adresse qui sera ajoutée au nom de domaine de votre site principal.
    2. Dans le champ Document root, saisissez l’emplacement du répertoire dans lequel tous les fichiers et sous-répertoires de ce site seront gardés. Vous pouvez utiliser le répertoire par défaut du site principal appelé httpdocs ou en indiquer un autre.
  4. Cliquez sur OK.

    Le nouveau nom du sous-domaine s’affiche maintenant dans la liste en bas de l’écran.

Vous pouvez maintenant envoyer votre contenu Web vers l’espace Web du sous-domaine (répertoire sur le serveur), comme expliqué dans la section Gérer le contenu du site Web, sous-section Envoyer du contenu via FTP.

Sous-domaines Wildcard

Si vous saisissez l’astérisque (*) en tant que nom du sous-domaine, Plesk créera ce qu’on appelle un sous-domaine Wildcard. Si un visiteur du site saisit un nom de sous-domaine non enregistré dans Plesk, il est redirigé vers ce sous-domaine Wildcard. Vous pouvez créer des sous-domaines Wildcard sur tout niveau de nom de domaine. Par exemple, vous pouvez créer le sous-domaine *.maboutique.exemple.com. Pour en savoir plus sur les sous-domaines Wildcard, consultez la section Ajouter un sous-domaine Wildcard (Linux).

Source “Ajouter un sous-domaine” sur Plesk : https://docs.plesk.com/fr-FR/12.5/customer-guide/sites-web-et-domaines/domaines-et-dns/ajouter-un-sousdomaine.65180/

– – – – – – – –

Pour les questions liées au paramétrage de votre hébergement ou à l’utilisation de Plesk, nous vous invitons à consulter le Centre d’Aide Plesk en ligne : https://support.plesk.com/hc/en-us

 

Documentation en ligne à consulter et télécharger

Vous pouvez également télécharger la documentation de l’interface Plesk correspondante à la version installée sur votre serveur*.

Consultez la documentation en ligne de la dernière version de Plesk 12.5 ici :

Premiers pas : https://docs.plesk.com/fr-FR/12.5/quick-start-guide/premiers-pas-avec-plesk.74372/

Guide utilisateur : https://docs.plesk.com/fr-FR/12.5/customer-guide/premiers-pas-apr%C3%A8s-la-mise-%C3%A0-niveau-vers-plesk-125.66329/

Guide revendeur : https://docs.plesk.com/fr-FR/12.5/reseller-guide/se-familiariser-avec-plesk.70426/

 

Ou vous pouvez encore télécharger directement la documentation souhaitée pour les versions antérieures de Plesk en cliquant sur le numéro de la version ci-dessous :

Plesk 11.5 (en anglais)

Plesk 11.5

Plesk 7.5 (en anglais)

Plesk 8.2

Plesk 8.6

Plesk 9.3

Plesk 9.5

Le n° de version est indiquée en page d’accueil de l’interface. Voir les indications pour y accéder dans cet article :
Accéder à votre interface d’administration Plesk